GTranslate

Login | Register |

Knowledge Base

Search and create Best Practices, Resources, and Peer Reviews

Search Best Practices

The NBSAP Forum contains an extensive library of best practices related to developing and implementing NBSAPs. Our purpose is to enable countries to share and learn about effective, field-tested techniques and solutions. We work closely with our members to document the problem addressed, for whom, the primary actions, how they achieved results, and the solution they achieved. Search for or submit your best pratice here.

Note: You can use the Ctrl (Windows, Linux) or ⌘ (Mac) keys to select and deselect more than one value in the boxes to the right.

The search found 3 results in 0.012 seconds.

    La RBTDS Un Espace De Collaboration Transfrontalière

    A la suite aux efforts conjugués de la Mauritanie et du Sénégal, le delta du fleuve Sénégal a été érigé par l’UNESCO le 27 juin 2005 en réserve de biosphère transfrontière (RBT), faisant suite à un long processus de collaboration entre les deux pays et un premier jumelage entre le Parc National des oiseaux du Djoudj au Sénégal et le Parc National du Diawling en Mauritanie (en mai 2000). Ce jumelage fut créé afin de renforcer le réseau Ramsar Est Atlantique et de travailler sur une problématique commune : les plantes envahissantes.

    La Cogestion

    Pour assurer le bon déroulement du domaine de Cogestion en collaboration avec les communautés riveraines des aires protégées ou AP. Les communautés locales participes avec les gestionnaires des aires protégées aux activités comme le patrouille des AP, lutte contre les feux... Le système de Cogestion est un type collaborative en création des Comités Locales du Parc ou CLP. Les CLP pratiques des GPS lors de l'activité de patrouille. Le GPS Data logger est une nouvelle technologie utilisée au niveau des aires protégées.

    Région Sahel Et Afrique De L’Ouest: Techniques De Maintien De La Fertilité Des Sols: Réactions Sahéliennes Face À La Crise Environnementale

    L’économie des pays ouest africains est fortement tributaire de l’état des ressources naturelles et de la variabilité climatique. Les changements climatiques sont à l’origine des évènements extrêmes (sécheresses, inondations) et de la dégradation des terres qui a affecté les capacités de résilience des systèmes écologiques, économiques et sociaux dans la sous-région.